Alfa Mist – À l’apogée des sens

Producteur, beatmaker, pianiste autodidacte et rappeur, l’anglais Alfa Mist a surpris la jazzosphère avec un album auto-produit « Antiphon » qui comptabilise plus de 5 millions de vues. Découvrant le jazz grâce au hip-hop, il définit sa musique comme du « jazz alternatif et sombre parsemé d’éléments de hip-hop et de soul ». Complice de Jordan Rakei, Tom Misch ou encore Yussef Dayes, passionné par Miles Davis et les musiques de film du compositeur Hans Zimmer, le Londonien affiche un penchant pour les climats sombres et mélancoliques, d’où il fait jaillir la lumière. En somme, un jazz introspectif, mature, cosmopolite, qu’il présente en quintet, entouré de musiciens aussi inventifs que lui.

Nancy Jazz Pulsations

Laisser un commentaire