ANGELIQUE KIDJO sous le chapiteau du NJP

Angélique Kidjo grandit au Bénin, bercée par la musique salsa populaire des années 60. Elle y découvre Celia Cruz, grande chanteuse cubaine qui se démarque dans un contexte masculin. Sa filiation avec l’artiste commence de façon singulière, puisqu’elle rencontre la chanteuse avant le début de sa propre carrière, et monte sur scène à ses côtés. C’est le début d’un beau succès, avec 13 disques parus, un grand nombre de distinctions et un engagement fort pour les Béninois. Après avoir réinventé l’album Remain In Light des Talking Heads inspiré à l’origine par la musique de Fela Kuti, elle décide de réinterpréter les chansons Yoruba de Célia Cruz dans le style Afrobeat et Juju d’où elles sont originaires. Avec son nouvel album, elle reprend les chansons d’une sœur musicale d’un autre continent, que 400 ans d’esclavage avaient séparés.

Nancy Jazz Pulsations

À découvrir en image

Auteur

Photographe Protéïforme Vincent s’intéresse et s’initie à tous les domaines de la photographie - technique & créative. Professionnel depuis 2011, il a à son actif de nombreux projets photos, remporté plusieurs prix et de nombreuses publications.

Laisser un commentaire